• 17 Allée Des Roses, Résidence Flore, 97320 Saint-Laurent Du Maroni
  • 06 51 48 83 93
  • contact@osedh.org

En langue créole, «Restavek» signifie «rester avec». Pourtant, pour les enfants appelés Restavek, cette définition est incomplète. Pour eux, cela signifie :

Rester avec… humiliation et abus.

… Seul, dans une famille sans amour.

Rester avec… une faim incessante et qui ronge.

… Le sentiment que peu importe ce qui se passe, leurs voix, leurs vies ne compteront jamais.

Restavek est une forme d’esclavage des enfants d’aujourd’hui en Haïti qui découle de l’histoire difficile d’Haïti, touchée par l’esclavage, la pauvreté, les catastrophes naturelles et de nombreux autres problèmes et difficultés.

Les raisons pour lesquelles la pratique du restavek persiste en Haïti sont complexes - allant de conditions économiques difficiles aux attitudes culturelles à l'égard des enfants. Par conséquent, chaque matin, un autre enfant se réveille pour commencer sa vie périlleuse. Il devient d'autant plus urgent que cette pratique cesse.

Demandez aux enfants ce dont ils ont besoin et beaucoup d’entre eux proposeront une réponse simple :

« Tout ce que je veux, dit-on, c'est être humain »

Fast Facts

1 enfant sur 15 est un Restavek en Haïti
60% des Restavek sont des filles
Haïti figure dans le TOP 10 de l'indice mondial de l'esclavage

Bien que tous les pays du monde aient interdit l'esclavage, cette pratique a évolué pour s'adapter à différentes cultures, systèmes juridiques et économies, y compris l'esclavage et le trafic d'enfants. Dans certains cas, les propriétaires échangent des esclaves de manière informelle sous forme de paiement de dette.

Ailleurs, les esclaves sont incapables de fonctionner seuls dans la société, ils sont donc liés aux désirs de leurs maîtres.

En Haïti, les familles envoient des enfants au restavek vivre avec d'autres familles. Théoriquement, ils entrent dans un cadre plus stable. En réalité, ils entrent dans l'esclavage. En raison des nombreux problèmes auxquels Haïti est confronté, notamment la pauvreté dans les zones rurales et le manque d'éducation, l'esclavage moderne existe toujours sous la forme de restavek.